Après un an de baisse des taux, la hausse annoncée en début de mois se confirme, selon le site Empruntis.com.

La hausse des taux de crédit immobilier reste cependant très limitée comme nous l’explique la Directrice de Communication et des Études d’Empruntis, Cécile Roquelaure.

Qu’est-ce qui va changer ?

Les taux de crédit remontent ou du moins arrêtent de diminuer c’est un fait. Les banques, pour la plupart, augmentent légèrement leurs taux et celles qui ne le font pas officiellement réduisent leur marge de négociation ou augmente la rigidité des critères d’obtention de crédit.
Pour optimiser vos chances d’obtenir un crédit dans ces nouvelles conditions, il est primordial de « valoriser son dossier et de savoir se vendre », estime Cécile Roquelaure.

« L’accompagnement d’un courtier est l’assurance de négocier les meilleures conditions aux vues de son profil ».

Faut-il attendre une nouvelle baisse ?

Il est difficile de prévoir une baisse dans les prochains mois. La tendance est davantage à la stabilisation ou à la hausse des taux donc si vous aviez un projet et que vous attendiez que les taux soient encore plus bas, jetez-vous à l’eau, ils ne diminueront plus !

Sans compter que les taux de crédit immobilier sont toujours très bas (2,20 % et 2,50 % en moyenne sur 15 et 20 ans) et que la hausse n’est que de 0,20 % sur les taux moyens et mini soit une augmentation de 20 euros de vos mensualités pour un crédit de 200 000 euros sur 20 ans.

Source : Ouest France