L’acquéreur d’un bien immobilier disposait jusqu’à présent d’un délai de 7 jours pour revenir sur sa décision après avoir signé l’avant-contrat.

La loi du 6 août 2015 pour la Croissance, l’Activité et l’Égalité des chances économiques, dite loi Macron, porte de 7 à 10 jours ce délai de rétractation et de réflexion.

Source : les notaires de l’ouest