Construction : la reprise en bonne voie ?
[28/04/2016]
Si de janvier à mars, le nombre de permis de construire délivrés diminue de -4,5 % par rapport aux trois mois précédents, tous les voyants sont au vert en cumul sur douze mois, selon les statistiques publiées ce jeudi par le Commissariat général au développement durable (CGDD). Ainsi, le nombre de logements autorisés à la construction augmente de 7,7 % par rapport au cumul des 12
mois précédents. Tous les secteurs sont concernés par la reprise. Découvrez les premières réactions.

Malgré un léger ralentissement sur les trois premiers mois de 2016, de janvier à mars, l’activité semble globalement reprendre dans le secteur de la  construction.

Le nombre de logements mis en chantier augmente de +0,1 %, porté par le segment des logements collectifs (y compris résidences) avec +0,7 %. En revanche, les logements individuels diminuent de 0;8 % sur la même période.

Ce ralentissement se remarque également du côté des permis de construire accordés, qui témoignent des futurs mises en chantier. Le nombre de logements autorisés à la construction diminue en France de 4,5 % par rapport aux trois mois précédents. Les autorisations à construire des logements individuels diminuent de 3,0 % et celles des logements collectifs (y compris résidences) de 5,4 %.

« Ce mois-ci, on observe un tassement relatif du nombre d’autorisations par rapport au nombre très élevé enregistré à la fin de l’année 2015, conséquence de l’augmentation des ventes liée à la défiscalisation et de la fin initialement programmée au 31 décembre 2015 de l’allongement de durée de validité des permis de construire« , précise la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse.

Les permis de construire augmentent de +7,7 % sur un an

Cependant, en données cumulées sur douze mois, le secteur de la construction n’affiche que du positif. Le nombre de logements autorisés à la construction augmente de 7,7 %, à 393 700 unités. Les permis de construire progressent dans l’ensemble des secteurs : + 2,3 % pour les individuels purs, + 3,3 % pour les individuels groupés, + 11,4 % pour les logements collectifs et + 11,2 % pour les
logements en résidences.

De plus en plus de chantiers débutent : + 3, 1 % soit 353 200 unités sur les douze derniers mois. Une hausse visible davantage sur le segment du logement collectif (+7,9 %) alors que les autres secteurs sont en recul : – 1,4 % pour les individuels purs, – 1,0 % pour les individuels groupés et – 4,8 % pour les logements en résidences.

Le délai moyen d’ouverture de chantier des logements individuels s’établit à 4,6 mois, légèrement inférieur à sa moyenne de longue période (5,2 mois). Dans le collectif, il s’établit à 8,0 mois, à un niveau bien inférieur à sa moyenne de longue période (10,8 mois).

« Les résultats de la construction à fin mars 2016 attestent de la solidité de la reprise de la construction observée depuis 1 an, en termes d’autorisations de logements comme de mises en chantier« , a réagi Emmanuelle Cosse, la ministre du Logement. « Forte de la politique de relance engagée par le Président de la République et mise en œuvre par le Gouvernement, la bonne santé du secteur de la
construction se confirme« , conclut-elle.

Source : batiweb.com