Immobilier: le profil type de l’acquéreur en 2016
[21-06-2016 15h23]
Selon Meilleurtaux.com, 60% des primo-accédants disposent de moins de 4.000 euros nets par mois.

Si la reprise ne se confirme pas encore sur le front de l’emploi en France, elle semble notable dans l’immobilier. Les demandes d’acquisition ont décollé selon le bilan du 1er semestre 2016 de Meilleurtaux.com avec une hausse de 26% en avril et 40% en mai par rapport à l’année précédente. 74% des demandes concernent des primo-accédants qui se tournent très majoritairement vers l’ancien (73%) plutôt que vers le neuf (27%).=

Ainsi 60% des primo-accédants emprunteurs disposent de moins de 4.000 euros nets par mois. Un tiers, dans le neuf ou l’ancien, réussit à obtenir un crédit immobilier avec moins de 3.000 euros nets mensuel. L’apport est très différent en fonction du projet de l’acquéreur: il en faut moins dans le neuf que pour de l’ancien. Dans le neuf, 1 primo-accédant sur 2 emprunte avec moins de 5% d’apport alors qu’ils ne sont que 1 sur 4 pour l’ancien. Le fossé existe également lorsque l’apport est plus important: 8 emprunteurs sur 10 empruntent dans le neuf avec moins de 20% d’apport contre 6,5 sur 10 pour l’ancien.

Primo accédants à 34 ans pour le neuf et 35 ans pour l’ancien
La moyenne d’âge des primo-accédants est de 34 ans pour le neuf et 35 ans pour l’ancien. « Une première acquisition qui s’effectue après la trentaine en raison principalement d’une entrée tardive dans la vie active et de l’obtention encore plus tardive d’un contrat à durée indéterminée ou du moins à l’accession à une situation professionnelle stable si chère aux banques » explique Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com.

Concernant les villes françaises, Saint-Étienne, Le Mans et Nîmes restent sur le podium avec respectivement 152, 132 et 116 mètres carrés finançables pour 1.000 euros de mensualité sur 20 ans selon Meilleurtaux.com. A la fin du classement dans les villes les plus chères de France, Nice, Lyon et Paris où pour le même endettement, l’acquéreur doit se contenter de 24 m² seulement.

Source : challenges.fr