Le secteur de la construction poursuit et accélère sa croissance
[28/06/2016]
Bien que le nombre de permis de construire et de mises en chantier ait légèrement diminué par rapport aux trois mois précédents, le secteur de la construction poursuit sa croissance et enregistre des résultats positifs sur douze cumulés. Ainsi, la dynamique de reprise observée depuis un an « se confirme » et « s’accélère« , selon le Commissariat général au développement durable. Détails.

De mars à mai, le nombre de logements autorisés à la construction a diminué en France de – 1,1%, selon les statistiques publiées ce mardi par le Commissariat général au développement durable. Les autorisations à construire des logements collectifs (y compris résidences) reculent de – 7,6% alors que celles des logements individuels augmentent de + 10%.

« Ce mois-ci, on observe un tassement relatif du nombre d’autorisations par rapport au nombre très élevé enregistré à la fin de l’année 2015, conséquence de l’augmentation des ventes liée à la défiscalisation et de la fin initialement programmée au 31 décembre 2015 de l’allongement de durée de validité des permis de construire« , précise la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse.

Même tendance pour les permis de construire qui reculent sur la même période (- 4,5%), les logements individuels et collectifs commencés ayant diminué respectivement de – 3,5% et de – 5,1%.

Malgré ce ralentissement, « la dynamique de reprise observée depuis un an« , n’est pas « remise en cause« , bien au contraire, indique un communiqué du ministère du Logement.

Une croissance accélérée
En effet, cumulé sur douze mois, le nombre de permis de construire et de mises en chantier s’est amplifié, confirmant ainsi « la bonne santé retrouvée du secteur de la construction« .

En rythme annuel, le nombre de logements autorisés à la construction (402 900 unités) a augmenté de + 9,9% par rapport au cumul des douze mois antérieurs tandis que le nombre de logements commencés (355 600 unités) a progressé de + 5,2% par rapport à la période juin 2014 – mai 2015.

Dans le détail, le nombre de logements individuels autorisés a enregistré une hausse de + 5,4% par rapport aux douze mois précédents : + 4,3% pour les individuels purs et + 8,3% pour les individuels groupés.

En ce qui concerne le collectif, le nombre de permis de construire a augmenté de + 13,1% par rapport au cumul des douze mois précédents : + 12,4% pour les logements collectifs et + 17,2% pour les logements en résidences.

Le nombre de logements individuels mis en chantier à quant à lui stagné (+ 0,2% pour les individuels purs et – 0,5% pour les individuels groupés). Pour ce qui est du collectif, de plus en plus de logements débutent (+ 8,7%), une tendance qui concerne aussi bien les logements collectifs (+ 8,9%) que les logements en résidences (+ 7,6%).

Le délai moyen d’ouverture de chantier des logements individuels s’est établi à 4,6 mois, légèrement inférieur à sa moyenne de longue période (5,2 mois). Dans le collectif, il s’est établi à 7,8 mois, à un niveau bien inférieur à sa moyenne de longue période (10,8 mois).

Des évolutions contrastées selon les régions
L’Ile-de-France a enregistré la plus forte hausse de logements commencés (+ 26,1%) sur les 12 mois achevés à fin mai, à 67 800 unités. Suivent la Corse (+ 21,6% à 3 700 unités), la Bretagne (+ 11% à 19 700) et les Pays de la Loire (+ 8,6% à 22 800).

Le Nord-Pas-de-Calais-Picardie (- 15,6%), l’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (- 6,9%) et la Normandie (- 5,3%) ont au contraire affiché des mises en chantier en recul.

En ce qui concerne les permis de construire, la Corse s’est distinguée (+ 102,9%). La Bretagne (+ 26,1%), l’Ile-de-France (+ 22%) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (+ 17,6%) ont également démontré un fort dynamisme. En revanche, les régions Centre-Val de Loire (- 9,7%) et Nord-Pas-de-Calais-Picardie (- 5,7%) demeurent en repli sur un an.

A noter, les permis sont repassés en territoire positif en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (+ 1,7% après – 7% un mois plus tôt).

Les résultats de la construction à fin mai 2016 « montrent que la reprise observée depuis plus d’un an, en termes d’autorisations de logements comme de mises en chantier, se poursuit en s’amplifiant« , indique le ministère du Logement dans un communiqué. « La reprise se confirme et s’accélère« , conclut-il.
Source : batiweb.com