Le Département de Loire-Atlantique séduit les bailleurs privés
[22/09/2016 20:42]

L’agence immobilière sociale de Loire-Atlantique propose des garanties et avantages fiscaux aux propriétaires qui acceptent de plafonner les loyers.

D’un côté, des locataires confrontés aux prix élevés des loyers en Loire-Atlantique. De l’autre, des propriétaires face à la vacance locative ou aux impayés. Au milieu, le conseil départemental, avec son agence immobilière sociale, a l’ambition de proposer des solutions aux deux parties.

« Les propriétaires bénéficient d’avantages fiscaux (entre 30 % et 60 % de déduction, N.D.L.R.), et de garanties locatives contre les loyers impayés et les dégradations. Cela permet de développer le parc locatif social du Département dans le privé« , rapporte Bernard Gagnet, vice-président au développement du territoire.

Seule contrepartie : accepter de plafonner le loyer pendant 6, 9 ou 15 ans et louer le logement à des foyers aux revenus modestes. C’est à l’agence immobilière sociale Bretagne-Loire Soliha, missionnée par le Département, que revient la gestion locative. Elle dispose de plus de 360 logements en Loire-Atlantique.

De leur côté, les locataires bénéficient d’un logement à loyer modéré. Pour en bénéficier, il ne faut pas dépasser les plafonds de ressources : 2 500 € pour un couple sans enfant ou 3 000 € pour un couple avec un enfant. Dans le département, cela représente 60 % de la population.

Source : Ouest-France