Le Bien Allé du Bocage

Le Bien Allé du Bocage est aujourd’hui l’une des plus anciennes sociétés de trompes de chasse de France. Fondée en 1921, aux Aubiers, dans le nord des Deux-Sèvres, par M. René JAMIN, cette formation avait à l’origine pour titre « la Pibole Aubraise ».

Après plusieurs années de sommeil, pendant la seconde guerre mondiale, la société fut remise sur pied en 1946, grâce à l’acharnement de René PINEAU et quelques amis. C’est en 1953 que la Pibole Aubraise changea de nom pour s’intituler alors « le Bien Allé du Bocage ».

Actuellement, composée de 17 membres actifs sous la présidence de M. Laurent SECHET, la formation se produit dans différentes manifestations telles que fêtes de vénerie, messes de Saint Hubert, et autres concerts en églises où la trompe est associée à l’orgue. Le Bien Allé du Bocage participe aussi régulièrement aux différents concours régionaux et nationaux dans lesquels il se classe parmi les meilleures sociétés. Pour assurer ces multiples manifestations, en plus du travail personnel de chaque sonneur, des répétitions de groupe ont lieu chaque semaine. Celles-ci se déroulent à Jallais en Maine-et-Loire, centre géographique pour tous les sonneurs dont les résidences se dispersent sur cinq départements : Deux-Sèvres, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne et Vendée. Par ailleurs, certains sonneurs assurent, ici ou là, chaque semaine, la formation de sonneurs débutants.

Grâce aux jeunes qui assurent la relève, le Bien Allé du Bocage a un avenir prometteur, et la porte est grande ouverte à tous ceux qui se sentent atteints par le virus de la trompe de chasse.

Les Echos de la Herissière

 

La Valleé du Don

 

La Trompe d’Orélans

 

La Rallye Grenne d’Anjou

 

La Rallye des Genêts

 

La Michel Fonteneau